Circuit du Kehlbach

Anneau bleu – Itinéraire circulaire – Longueur du sentier : 11,2 km – Durée 3h 30mn

Départ et arrivée

Au parking de la mairie de Dangolsheim

Parcours

Dangolsheim > Berbieten > Flexbourg > Hetzelfeld 259 > Dangolsheim > Réservoir > Mairie de Dangolsheim.

Informations dur le circuit

Ce circuit, propose de découvrir les villages du Kehlbach et à travers eux, l’histoire de l’Alsace.

Ce sentier conduit à la découverte de Dangolsheim, Flexbourg et Bergbieten ; les trois villages du Val du Kehlbach.

Points remarquables

 DANGOLSHEIM

Le nom de Dangolsheim provient probablement du nom d’un seigneur qui habitait le village. Celui-ci au nom de Thankarades ou Tancrède était une haute personnalité mérovingienne. Le nom heim est issu du germanique Heim = village.

Dangolsheim fut occupée dès l’époque mérovingienne. Le village est cité la première fois dans un document qui énumère tous les biens possédés par l’abbaye de Schwartzach où l’on trouve aussi Wissembourg, Marmoutier et Gengenbach

Dangolsheim appartient jusqu’à la Révolution à la ville de Strasbourg qui a chargé le grand bailli de Haguenau d’administrer la commune. Le village était protégé avant 1327 par des murs fortifiés renforcés par des fossés permettant juste le passage par deux entrées associées à des pont-levis. Aujourd’hui les traces de mur fortifié ont complètement disparu, seuls subsistent encore l’église rebâtie depuis, et le chœur gothique reconstruit en 1522 et son clocher roman du XIIe siècle.

Dès le XVe siècle, Dangolsheim est occupée par une petite communauté juive qui y possède son propre cimetière.

 BERGBIETEN

Mentionné en 1120, le village est une possession des évêques de Strasbourg. Il est saccagé par les Écorcheurs au XVe siècle, au cours de la guerre des paysans en 1525, puis de la guerre de Trente Ans, amenant la destruction du château.

L’Altenberg de Bergbieten

L’Altenberg est cité dès l’an 1050 dans les archives relatives au pape Léon IX. Il appartient à des congrégations religieuses et à l’évêché de Strasbourg avant d’être vendu en 1789 comme biens nationaux à des vignerons et bourgeois.

L’Altenberg de Bergbieten fait partie en 1983 des vingt-quatre lieux-dits sélectionnés pour devenir les dénominations géographiques de l’appellation alsace grand cru.

Il y a eu depuis quelques modifications : le décret du 1er mars 1984 réglemente les mentions vendanges tardives et sélection de grains nobles au sein de l’appellation et le décret du 24 janvier 2001réduit les rendements et donne la possibilité de modifier le cahier des charges de chaque dénomination (chaque cru) après avis du syndicat viticole local.

En octobre 2011, tous les grands crus d’Alsace passent du statut de dénominations géographiques au sein d’une même appellation à celle d’appellations partageant le même cahier des charges.

Télécharger le circuit :

Télécharger le plan :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close